Comment gérer l’hiver des séniors ? Les astuces de Cap Retraite

L’hiver est riche en risques pour les personnes âgées, tout comme la saison estivale. A la moindre baisse importante de température, les seniors doivent bénéficier d’un service adapté pour les aider à passer l’hiver en sécurité. Les personnes âgées doivent donc éviter de sortir en hiver pour échapper à tout risque de chute et pour préserver leur santé, surtout celles qui souffrent d’angines de poitrine, d’asthme, de maladies cardiaques ou de maladies respiratoires.

Les vêtements doivent aussi être adaptés à l’hiver comme l’utilisation d’un bonnet, d’une écharpe, de gants, etc. Une superposition d’habits est préférable. Les chaussures doivent également être appropriées aux lieux remplis de neiges et de glaces : des bottes d’hiver isolées et imperméables avec des semelles épaisses et antidérapantes en plus d’un talon bas et large sont recommandées.

Conseils pratiques avec Cap Retraite

Des précautions sont à prendre pour assurer la sécurité des ainés pendant l’hiver.

Les médicaments sont à surveiller durant cette saison. Ceux qui consomment des neuroleptiques, des antihypertenseurs, des vasodilatateurs ou des traitements de la thyroïde doivent se rendre chez leur médecin traitant. Ces médicaments ont pour but d’empêcher les vaisseaux sanguins de se contracter pour lutter contre le froid, mais il empire l’état de santé lors de la baisse des températures hivernales selon Cap Retraite (accédez à la page).

D’autres médicaments provoquent une forte contraction des vaisseaux sanguins mais si elle est trop forte, ils empêchent le sang de circuler normalement dans l’organisme.

Des précautions en matière d’alimentation sont aussi de mise, car les seniors doivent se nourrir convenablement pour permettre à l’organisme de lutter contre la perte rapide de calories pendant la période froide, par exemple, les soupes de légumes contiennent beaucoup de vitamines. Ils doivent également boire des boissons chaudes en quantité suffisante explique Cap Retraite sur son blog Myspace.

De grands froids peuvent causer des blessures importantes chez ceux sensibles aux températures hivernales.

Voici les lésions importantes et les actions à mener en hiver :

  • Les engelures : elles touchent généralement les doigts qui sont gonflés, engourdis et enflés avec des plaques rouges, dures et douloureuses. Il est recommandé de tremper les doigts dans de l’eau tiède, de ne pas frotter et d’éviter toute source de chaleur
  • Les gelures : elles sont dues à une gelée des tissus caractérisée par une couleur bleue noirâtre sur la peau : cas d’extrême urgence où il convient d’appeler les secours
  • L’hypothermie : elle se manifeste par des frissons, des grelottements ou la confusion, la maladresse, la fatigue soudaine, etc. Il est conseillé de mettre la personne à l’abri du froid, de la couvrir et de lui donner à boire en attendant l’ambulance

Les ainés sont plus vulnérables aux chutes (un mauvais équilibre et une vision floue peuvent entrainer des glissements), aux dangers de la route (la neige et le verglas ne facilitent pas la conduite), aux engelures, aux gelures et aux hypothermies, mieux vaut se couvrir les mains, la tête et le cou pendant les sorties de grand froid.

Suivez d’autres conseils de Cap Retraite ici.