Partir pour une pêche en mer avec les enfants, guide de Yannick Dacheville

L’été propose plusieurs possibilités d’activités pour une détente en famille. Entre baignades et plages, le littoral est aussi un moyen de découvrir la pêche. Une partie de pêche en famille est une occasion idéale de faire découvrir la mer pour les enfants comme pour les parents.

Effectivement, il n’est pas utile d’être un connaisseur pour ramasser les coquillages ou même pour pêcher les premiers poissons. Quelques matériels simples, un peu d’enthousiasme et de curiosité ainsi que quelques astuces font l’affaire. En voici les guides nécessaires venant de Yannick Dacheville pour la pêche avec les petits.

La toute première sortie avec Yannick Dacheville

Il n’est pas rare pour les vacanciers de croiser, durant la période de vacances, des pêcheurs profitant des atouts de l’océan et de ses splendides paysages. C’est peut-être le quotidien pour les gens qui habitent sur le littoral, mais c’est toujours aussi fascinant pour ceux qui vivent loin de la mer.

Il existe en effet des techniques abordables et simples pour initier ou apprendre aux enfants à attraper leurs premiers poissons en mer. La pêche des petits poissons tout au long du bord de la mer est tout d’abord la plus adaptée et il est inutile, selon Yannick Dacheville, de dompter cette vaste étendue sans connaître quelques bases.

Cette pratique cible les poissons de taille réduite évoluant près de la côte. De plus, elle reste accessible tout en permettant de passer de bons moments avec la famille. C’est aussi le meilleur moyen d’initier les petits au respect de la nature.

La pêche au coup du bord est la plus simple pour débuter en ce qui concerne la technique. Une ligne, une canne et quelques appâts permettent à toute la famille de profiter de la journée. Elle peut ainsi allier la découverte de nouvelles espèces de poissons, l’initiation à la pêche et le respect de la nature.

La technique de pêche au flotteur

Une lignée montée, une canne à pêche télescopique et des vers suffisent pour prendre les poissons au bord de la mer. L’absence de courant et de vent permet aux enfants et parents de pêcher avec les flotteurs fins. Cette technique permet aux petits de détecter facilement s’ils ont une touche ou non.

Astuce de Yannick Dacheville

Ce matériel est utilisable en eau douce et il faut veiller à le laver en eau douce pour que le flotteur et l’hameçon ne s’oxydent pas rapidement. Une fois initiés à cette pratique, les enfants peuvent pêcher en eau douce dès qu’ils rentrent à la maison puisque l’amorçage est efficace dans ce genre de situation.

Il y est possible d’utiliser des amorces spécifiques comme le pain sec broyé et mélangé uniquement avec de l’huile de sardine. C’est un bon mélange pour un amorçage efficace selon Yannick Dacheville. (Voir son profil)

Il vaut mieux choisir les zones à l’abri du courant pour mieux apprendre aux enfants à pêcher en mer. Cette technique permet également de viser les gros poissons comme le bar ou la dorade, mais seulement avec une ligne plus solide.

La technique de pêche de sparidés au posé

Les sparidés sont des poissons très convoités en bord de mer puisqu’ils sont beaux et plus combatifs que les autres. En phase d’initiation, les enfants peuvent perdre patience et ne sont plus intéressés par la pêche, alors le mieux est de choisir cette technique pour plus tard.

Les dorades et les sars peuvent par contre se pêcher simplement avec quelques techniques accessibles même pour les débutants. Il est possible de les pêcher le long d’une jetée rocheuse ou d’une digue. Un prêt-à-pêcher suffit pour cette technique, le montage de canne à pêche utilisé pour cette pratique est simple.

Cette méthode est adaptée aux petits puisqu’il n’est pas nécessaire de lancer la ligne à longue distance et aussi parce que les poissons se tiennent en général près des côtes. Les différents appâts sont utilisables que ce soit les crabes, les moules ou les vers marins. Qui est Yannick Dacheville ?

La technique de pêche en surfcasting avec les enfants

C’est un procédé qui se pratique généralement depuis la plage à l’aide des cannes d’une longueur de 4 à 5 mètres. Les longueurs importantes permettent de lancer la ligne au-dessus des vagues pour déposer le montage plus loin.

La canne est ensuite placée sur les piques en attendant qu’un poisson morde à l’hameçon. Cette technique se pratique en Méditerranée avec les ensembles de surfcasting light qui utilisent le poids variant entre 60 et 120 grammes et entre 100 à 250 grammes sur la façade Atlantique.

La recherche de distance est importante pour attraper de la dorade ou encore du bar. L’initiation des enfants à cette technique nécessite une grande assistance pour assurer la sécurité. Si possible, il est conseillé de faire appel à un moniteur.

La technique de pêche aux leurres du bord

Elle vise à lancer et à ramener des leurres (leurres métalliques, leurres souples, poissons nageurs) depuis la plage ou le bord de la mer. C’est une pratique ludique pouvant se pratiquer partout et facilement : sur les côtes rocheuses, les plages, les digues ou même les ports.

Elle permet de pêcher plusieurs espèces de poissons en même temps, ce qui fait qu’elle est adaptée pour initier les enfants et pour être pratiquée en famille. Il suffit de chercher les zones un peu agitées puisque les poissons chassent en général dans des eaux tumultueuses.

Il faut donc privilégier une canne ayant une longueur comprise entre 2,5 et 3 mètres pour pouvoir la lancer suffisamment loin. Le moulinet 3000 est très adapté pour cette pratique tout en utilisant la tresse pour un contrôle optimal du leurre et pour une meilleure détection lors des touches.

L’utilisation du fluorocarbone est vivement conseillée pour plus de discrétion. Les poissons nageurs ayant une nage vibrante, un leurre souple ou une cuiller permettent de fouiller rapidement une zone à la recherche de poissons actifs selon Yannick Dacheville.

Le rockfishing

Cette pratique de pêche aux leurres est pratique au bord de la mer avec des petits leurres et des matériels très légers. Il convient à toute la famille puisque le lancer de la ligne ne nécessite aucune condition physique très particulière.

Les cannes à pêche spécifiques permettent de détecter facilement les touches, même les plus discrètes, à l’aide d’un long scion très fin. Les amorces sont aussi en miniature et dupent facilement les poissons.

Un enfant peut attraper les petits poissons de roche (les sars, les carnassiers de mer tel que le bar, les rascasses, les gobies, etc.) avec cette pêche. Le corps de ligne est en effet constitué d’une tresse très fine pour détecter la moindre touche et la taille de son moulinet varie entre 1000 et 2000.

Tout ce qui est petit fonctionne avec cette technique en ce qui concerne les appâts. Par contre, ceux qui sont plutôt souples ont plus de chance d’être aimés par les poissons par rapport aux grosses amorces selon Yannick Dacheville.

La pêche à pied, une autre méthode adaptée aux enfants

Le rivage abrite une forme de vie très diversifiée comme les crabes, les crevettes ou les coquillages. Cette pratique est le genre d’activité idéale pour les parents qui ne se sentent pas encore prêts à faire une partie de pêche avec leurs enfants.

Il est essentiel de noter qu’il faut cependant respecter certaines règles (taille de capture et réglementation) pour que cette technique reste durable. D’ailleurs, plusieurs vacanciers s’y adonnent tout le long des côtes.

Où faut-il pêcher à pied ?

La pêche à pied s’effectue normalement à marée basse quand le littoral se découvre totalement et il existe de nombreuses zones de pêche avec des espèces et des fonds différentes selon l’explication de Yannick Dacheville.

– Les zones rocheuses

Plusieurs crustacés et coquillages vivent dans ces milieux et cela reste une bonne motivation pour les petits puisqu’il faut chercher dans les moindres recoins tels que les cavités, les roches ou les failles.

– Les zones sableuses

Les zones découvertes abritent des coquillages comme les tellines, les couteaux ou les coques. Ces milieux sableux sont faciles d’accès pour les enfants. Il faut par contre se retirer avant la montée de la marée.

– Les zones vaseuses

Elles sont écologiquement l’endroit le plus adapté pour la vie sous-marine. Les coquillages, les crustacés et même les petits poissons y trouvent leurs nourritures. Une paire de bottes pour chacun est la bienvenue avant d’aller pêcher dans les zones vaseuses puisque la progression y est réduite à cause de l’enfoncement sur les fonds vaseux.

Le matériel nécessaire à part les équipements adéquats

Le matériel peut rester simple pour qu’il ne devienne pas encombrant pour l’enfant. Un panier en plastique fera l’affaire et sa contenance sera suffisante afin de transporter les crevettes, les coquillages ou les crabes. Une épuisette pas trop grande peut aussi les aider lors du ramassage.

Les règles de vie lors d’une pêche avec les enfants

Le respect est important à la pêche comme dans la vie quotidienne. Les autres pêcheurs viennent souvent en aide en cas de besoin si les enfants agissent avec courtoisie. De ce fait, Yannick Dacheville propose quelques règles à appliquer pour passer un meilleur moment au bord de l’eau.

– Il ne faut pas s’asseoir et installer les cannes à pêches à côté d’un autre pêcheur. S’il est le premier arrivé, il est important de conserver une certaine distance pour ne pas l’embêter (une dizaine de mètres suffisent)
– Ne pas perturber l’eau ou jeter quelque chose à proximité d’une ligne d’un autre pêcheur
– Ne pas jeter la ligne sous le nez d’un pêcheur. Au-delà d’un manque de savoir-vivre, cela peut aussi risquer les emmêlements
– Il faut faire attention aux bateaux si la pêche se déroule dans un port. Il y a un fort risque d’emmêlement si la ligne est lancée trop près des embarcations. Il est donc conseillé de choisir une zone bien dégagée dans un port pour pêcher en famille
– La pêche en famille nécessite une organisation, alors il faut parler par avance aux enfants, non seulement pour garantir leur sécurité, mais également pour qu’ils puissent prendre part au plaisir partagé
– Le littoral se respecte et il faut se souvenir qu’il appartien à tout le monde. Il est essentiel de ne rien laisser trainer durant et après la partie de pêche (détritus, hameçons, etc.).

Quelques astuces avant de pêcher en mer avec les enfants

C’est aux parents de se renseigner sur la coutume locale avant de partir pêcher au bord de la mer. Il est en effet important de vérifier qu’il n’y a aucune interdiction temporaire ou locale. L’office du tourisme, le port, la mairie ouvre ses portes pour ce genre de renseignement.

Il faut également se renseigner sur les horaires de la montée de marée pour éviter de se trouver piégé. Les horaires sont toujours disponibles sur internet, à l’office du tourisme ou encore sur le port.

Il est vital de remettre à leur place chaque pierre retournée. Cela évite que la vie qui s’y est abritée ne sèche au soleil. Ce geste est peut-être anodin et sans importance, mais il peut faire toute la différence.

Les équipements pour lutter contre les coups de soleil sont toujours indispensables. Ce n’est pas parce que ce n’est qu’une partie de pêche que les lunettes de soleil, les chapeaux et les crèmes solaires ne sont pas utiles. L’air marin fait peut-être oublier la chaleur, mais le soleil, quant à lui, est toujours présent.

Il est conseillé de ne pas marcher pieds nus (surtout pour les enfants) pour éviter les coupures et les entorses. Cela peut ainsi éloigner les éventuels accidents causés par la négligence des petits selon la confirmation de Yannick Dacheville sur Linkedin.

Il est aussi recommandé de respecter les installations des autres pêcheurs professionnels comme les filets ou encore les parcs à huîtres.

En bref, la remise à l’eau des poissons, des crabes ou des crevettes se fait de façon à ce qu’ils conservent une bonne chance de survie. Ces animaux marins doivent être manipulés avec délicatesse et l’hameçon retiré en douceur.