Astuces de bricoleur pour assembler 2 tubes de cuivre

On peut réaliser des bricolages simples et rapides fait maison pour assembler le cuivre avec un autre métal. Il faut d’abord un matériel injecteur de flamme comme un chalumeau car les cuivres ne s’assemblent que par soudure. Lorsque vous posséder ces équipements la mission est simple. Ce ne sont pas les cuivres qui ont besoin de se fondre, ils ont juste besoin d’une bonne température pour fondre la brasure qui leur permettra par la suite de se fixer. On a choisi ici l’étain comme métal d’assemblage.

3 conseils pour souder le cuivre avec l’étain ou non

Les métaux en cuivre ne peuvent pas être soudés entre eux, il leur faut un raccord pour les réunir. Il faut faire rentrer au bout du raccord les tubes de cuivre. Quand vous obtenez la bonne position que vous souhaitez, vous pouvez commencer à chauffer le cuivre avec un matériel à flamme. Si vous n’avez pas de chalumeau, vous pouvez utiliser une lampe à gaz ou encore un monogaz.

La soudure à l’étain comme brasage est destinée aux gouttières à zinc ou pour des petits bricolages de décoration. Par contre, pour souder le cuivre en tant que toiture, l’intervention d’un professionnel en couverture est conseillée pour la protection optimale de toute votre maison à Coteux, la ville principale de l’Eure (27), un département de la Normandie traversée par la rivière qui porte son nom.

Travaux de maison : comment assembler 2 tubes de cuivre ?

Pour la canalisation d’eau, le tuyau en cuivre est recommandé, il est beaucoup plus résistant et donc approprié, que ce soit pour de l’eau chaude ou de l’eau froide et même pour le chauffage. Pour pouvoir souder cette matière, voici de bons conseils à suivre afin de réussir votre bricolage et de garantir l’étanchéité de vos travaux.

Le cuivre ne peut pas être assemblé autrement que par soudure. Et lorsque vous voulez coller deux pièces, il vous faut un métal d’apport qui servira de brasure et un raccord avec une paroi légèrement plus large que celui des tubes de métal pour que leur bout puisse rentrer dans le raccord. Car les deux tubes en cuivre, même par soudure, ne peuvent s’assembler entre eux sauf si vous essayez d’abord de chauffer le cuivre sans le faire fondre. Sous l’action de la chaleur il devient étirable, là vous pouvez en dilater l’extrémité à l’aide d’une pince pour couvrir celle de l’autre pièce.

Le cuivre peut être soudé avec brasage tendre ou brasage fort. C’est le besoin en température et le métal d’apport qui font la différence entre ces deux pratiques. 400° au niveau des pièces suffisent pour le brasage tendre, pour cela vous utilisez de l’étain comme métal d’apport. Le brasage fort nécessite une température de 600° à 800° et de l’argent ou du cuivre-phosphore comme brasure. Avant de procéder à la soudure du métal de cuivre avec de l’étain, vous devez d’abord le préparer sinon la soudure ne tiendra pas et cela entraînera des accidents.

D’abord, pensez à nettoyer le métal jusqu’à ce qu’il soit brillant, dépourvu de tache, pour ensuite polir le tube avec une pâte décapante, une graisse ou un flux antioxydant. N’oubliez pas de décaper l’intérieur du tube avec de la laine d’acier. Mettez ensuite son bout dans le raccord pour les emboîter. Vous pouvez alors chauffer le tour du cylindre en utilisant le chalumeau jusqu’à ce qu’il ait une couleur rouge sombre et mettre le brasage.