Comment soigner les fesses rouges de son bébé ?

L’érythème fessier ou dermite du siège, est une inflammation cutanée de la peau d’un nourrisson. Cette infection est à l’origine de rougeurs particulières qui sont relativement fréquentes chez les enfants en bas âge. Dans le cas où cette pathologie n’est pas prise en charge à temps, elle peut causer une infection à levures ou des bactéries qui empireront la situation.

Un traitement naturel peut-il soigner efficacement un érythème fessier de bébé ?

Si vous apercevez des plaques luisantes avec des petits boutons ou bien des rougeurs sur les fesses du bébé, son organe génital, son bas ventre ou ses cuisses, ce sont des symptômes de l’érythème.

En général, il est possible de traiter l’érythème en utilisant des techniques simples. Vous pouvez procéder à des méthodes naturelles et simples pour soulager votre bébé et faire disparaitre les rougeurs. Il y a plusieurs astuces de grand-mère qui vous aideront à traiter la pathologie de votre bébé comme l’application du lait maternel sur la partie qui rougit. Vous pouvez aussi utiliser de la fécule de maïs, de la vaseline ou encore de la poudre d’argile blanche ou verte surfine.

Néanmoins, dans le cas où la maladie persiste ou si jamais elle s’aggrave au bout de 3 ou 4 jours malgré le recours aux mesures simples et naturelles que vous effectuez, vous devez aller consulter un pédiatre ou un médecin traitant. Les professionnels prescrits souvent un onguent médicamenteux renfermant des corticostéroïdes ou un antifongique pour soulager la douleur.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Le contact de la peau avec l’urine et les selles provoque cette pathologie. Que les couches soient jetables ou non, elles engendrent un environnement chaud et à la fois humide qui irrite la peau et favorisent l’érythème. Cependant, d’autres facteurs peuvent aussi influencer ou aggraver la maladie comme une réaction allergique à un produit ou à l’élastique des couches, la prise d’antibiotiques, le frottement, les affections cutanées ou encore l’exposition à des substances irritantes comme la lotion, les lingettes, le savon, le parfum, le détergent à linge et bien d’autres encore. Selon les médecins, les bébés qui sont allaités avec du lait maternel ont moins de chance de développer l’érythème, car leurs selles sont moins abondantes que les nourrissons qui sont alimentés aux préparations lactées.

Comment prévenir ?

En adoptant des habitudes saines et simples, vous pouvez éviter l’érythème de bébé. Quand c’est nécessaire, lavez-vous les mains et celles de votre enfant. Vous devez aussi choisir les couches et les culottes qui sont de bonne taille pour votre bébé. Dans le cas où vous utilisez des couches lavables, celles qui sont en chanvre, en microfibres ou en bambou sont plus absorbantes que celles qui sont en coton. Et pour optimiser les résultats, les modèles qui sont dotés de revêtement intérieur en molleton micro-Polar ou en micro-suédine sont meilleurs. Pensez aussi à changer régulièrement les couches. Et si possible, nourrissez votre bébé avec du lait maternel.

Quelques autres exemples de remèdes grand-mère

Outre les solutions qu’on a mentionnées plus haut, vous pouvez aussi utiliser d’autres produits pour soulager la pathologie de votre bébé. L’huile de plantain et l’huile de coco en sont des exemples. Elles soulagent la douleur liée aux rougeurs du fessier. Elles adoucissent aussi la peau et évitent qu’elle s’irrite. Vous pouvez aussi utiliser du gruau. Celui-ci contient de la saponine et beaucoup de protéines qui éliminent la saleté des pores de la peau. Pour préparer cette solution, vous devez ajouter une cuillère à soupe de flocons d’avoine séchée dans l’eau du bain de votre enfant. Une séance de bain de 10 à 15 minutes suffit pour soulager sa douleur.