Quel matériau pour la couverture de votre maison ?

Le toit est chargé d’assurer l’étanchéité de la partie supérieure des habitations et des bâtiments. Il représente plus de 30 % de la surface d’une maison exposée à l’extérieur. On découvre divers styles et types de matériaux de couverture disponibles. Les caractéristiques de l’ardoise sont les principales raisons qui amènent les propriétaires à faire le choix de ce matériau polyvalent.

Quelles sont les principales caractéristiques de l’ardoise ?

L’ardoise est également appelée roche fossile ou de schiste est une roche métamorphique à structure dense, à grain fin et foliacé. Il peut être divisé en fines couches ou en feuilles. Il provient de la transformation de schistes et d’autres roches sédimentaires clastiques à faible granulométrie. Il est composé principalement de quartz et de muscovite, de minéraux argileux et de feldspaths, ainsi que de petits échantillons de chlorite et d’hématite. Les caractéristiques de l’ardoise sont extraordinairement physico-mécaniques.

SAS Relier est une entreprise qui s’occupe de tous les travaux concernant les couvertures et toitures de maison. Le couvreur près de Brive-la-Gaillarde (19) donne des conseils avisés sur le choix des matériels pour la pose de toiture. Elle possède une équipe constituée de couvreurs qualifiés et une équipe de pointe pour réaliser les prestations dans les brefs délais.

Brive-la-Gaillarde (19) s’étend sur 48,6 km2 et enregistre une population de 48 202 habitants. La ville est située dans le département de la Corrèze et la région de la Nouvelle-Aquitaine. Elle accueille la seconde manifestation agricole de France qui est le festival de l’élevage et une des manifestations culturelles les plus importantes et la foire du livre.

Quelles sont les caractéristiques de la roche de schiste ?

Les caractéristiques de l’ardoise sont variées, c’est un matériau dur, polyvalent et imperméable. Il se forme dans des environnements variés dont il acquiert des couleurs différentes. L’ardoise la plus courante est de couleur bleue noirâtre, riche en matière organique et en carbone. Mais on trouve des ardoises de couleur rougeâtre et violette, formées dans des environnements oxydants. Les roches de ce type peuvent être recouvertes de limonite jaune ou brune. La teinte dépendra du minéral dominant.

L’ardoise est homogène et provient d’un métamorphisme régional de faible intensité. Il se forme sur les bords de plaques convergentes, associés à des chaînes de montagnes et à des zones d’activité volcanique et sismique. Les mouvements tectoniques qui conduisent à la formation des montagnes privilégient la phase de haute pression et de haute température. On le trouve dans le sous-sol et sur les flancs des falaises, dans les montagnes, les failles ou les côtes.

Quels sont les types d’ardoise ?

Les experts classent l’ardoise en fonction de ses inclusions ou imprégnations. L’ardoise ferrugineuse est considérée comme une roche détritique riche en oxydes de fer. Il est de couleur rougeâtre et de texture rugueuse. On le trouve dans la nature recouvert de limonite brune. L’ardoise séricitique possède une forte teneur en micas chlorite et séricite, ainsi que de petites quantités de quartz. C’est une roche tendre, à l’aspect soyeux ou nacré. L’ardoise calcaire peut contenir des traces de magnésite et d’autres carbonates, mais l’élément prédominant est la calcite ou le carbonate de calcium. L’ardoise phylladique est le nom donné aux pélites consolidées à des pressions élevées et présentant une stratification visible.

À quoi sert l’ardoise ?

L’ardoise possède de nombreux usages, notamment dans le domaine de la construction. C’est une roche qui est utilisée comme tuile en raison de sa structure foliacée ou de sa division facile en fines feuilles. C’est un produit naturel et durable, qui n’absorbe pas l’eau et résiste à tous les climats. La résistance aux agents thermiques et chimiques le rend idéal pour les toits de laboratoires, de cuisines et même de billards.

Ce sont des roches métamorphiques qui sont utilisées pour les revêtements de sol et les revêtements muraux, parfois à l’état naturel, parfois calibré pour la pose. Ce sont aussi des scellants chimiques sont utilisés pour améliorer son apparence et sa résistance. Ils sont souvent appliqués sur différentes surfaces avec de la colle silicone à laquelle elles adhèrent naturellement.