Modifiez la structure de votre métal

Le pliage de tôle constitue aujourd’hui un des secteurs importants du domaine de la métallurgie de précision. De nombreuses entreprises sont spécialisées dans ce secteur et d proposent différentes techniques de pliage. Elles utilisent de plus en plus de machines modernes et performantes pilotées par ordinateur, notamment les panneauteuses et les plieuses.

Les différentes techniques de pliage de tôle

Le pliage de tôle est une procédure qui vise à changer la forme d’un métal plat de façon permanente. Elle modifie le sens des fibres dans un angle bien précis. On parle généralement de formage ou de conformation à froid. L’élasticité et le calibre du métal, la longueur et l’orientation du pli ont une grande importance dans l’obtention du pli.

Faites réaliser vos équipements métalliques par des professionnels de confiance, ASM Fermetures à Plaintel 22 Bretagne. Nous recommandons aux particuliers et professionnels, aux petites et moyennes entreprises, ainsi que les grands groupes de confier tous nos travaux de métallurgie à ASM Fermeture à Plaintel 22 Bretagne. Plaintel est une ville située dans le département des Côtes-d’Armor, en région Bretagne. Cette ville française s’étend sur 26,76 km2 et héberge plus de 4000 habitants.

Les techniques de pliage

On découvre plusieurs techniques de pliage de tôles dont :

  • Le pliage en V

Ce pliage est réalisé dans une matrice qui a la forme d’un V. cette méthode renferme deux techniques notamment le pliage en frappe et le pliage en l’air.

Le pliage en frappe ou fond de matrice est une technique utilisée seulement sur les tôles qui ont une épaisseur inférieure ou égale à 2 mm. Elle exige l’utilisation d’une presse plieuse. Au cours de cette opération, l’angle de la matrice et du poinçon correspondent à l’angle de pliage, car la tôle touche le fond du vé. Le poinçon, lors du processus, réalise un pliage en l’air et envoie ensuite le métal au fond de la matrice pour qu’il prenne la forme souhaitée. La force de pliage utilisée dans cette technique est cinq fois plus grande que le pliage en l’air.

C’est une technique dédiée unique aux métaux fins qui ont moins de 3 mm d’épaisseur. Le retour élastique est négligé dans cette opération et la force du poinçon n’augmente qu’à la fin du pliage. La procédure consiste à poser la tôle sur les arêtes du V. Le poinçon entre ensuite dans la matrice puis applique la force nécessaire jusqu’à obtenir l’angle désiré.La tolérance de l’épaisseur de la tôle, les flexions du tablier et du coulisseau et la dimension des vés jouent un rôle important dans la formation de l’angle.

Soutenons qu’il est souvent indispensable de faire un angle plus accentué pour anticiper le retour de la tôle. Cela dépend de ses caractéristiques. L’angle nécessaire est celui du V, mais on l’augmente à environ 2 à 3° à cause du retour élastique. Il est impératif de savoir que le pliage en l’air est le plus utilisé, car il nécessite peu de forces.

  • Le pliage à encastrement

Cette technique est peu utilisée. Elle est réalisée avec une plieuse universelle ou à sommier.

  • Le pliage par cambrage en U

Le pliage par cambrage est semblable à l’emboutissage. En effet, la matrice est réalisée en fonction de la forme voulue, puis le poinçon envoie le métal à l’intérieur de ce moule.