Les différents domaines d’un professionnel de l’ascenseur

En général, l’ascensoriste effectue le montage, le démontage, l’entretien, voire la modernisation et le dépannage de différentes sortes de moyens de transport verticaux (ascenseurs, systèmes d’élévation pour PMR, monte-charge, trottoirs roulants…). Pour cela, il doit maîtriser plusieurs domaines complémentaires tels que l’électricité, l’électronique, l’automatisme, hydraulique, et beaucoup d’autres encore.

Les détails sur le métier d’ascensoriste

Un professionnel en système élévateur d’un immeuble dont l’ascenseur doit maîtriser beaucoup de techniques, avoir des connaissances et des compétences en ce qui concerne ce type de travail. Le métier d’ascensoriste se penche sur tout ce qui concerne les ascenseurs et les autres outils de déplacement verticaux automatisés.

Pour bénéficier de ce type de service, découvrez avec l’entreprise Concept Ascenseurs le métier d’ascensoriste qui est spécialisé dans la rénovation d’ascenseur à Paris. Son équipe qualifiée s’occupe des différents modèles d’ascenseur. Paris est le Chef-lieu de la région Île-de-France, elle culmine à 25m d’altitude. La vile s’étale sur les deux rives de la Seine, elle dispose de patrimoines architecturaux exceptionnels. La cathédrale Notre Dame de Paris, La Tour Eiffel, le Pont de la Concorde sont parmi les attraits à ne pas manquer.

Habituellement, les responsables doivent signaler à une entreprise spécialisée qu’une panne d’ascenseur ou de système d’élévation a été détectée dans leurs locaux. De plus, le propriétaire de cette machine de transport doit s’assurer que cette dernière suive une maintenance régulière et sérieuse. Ceci, afin d’être sûr du bon état général de l’appareil, mais aussi de garantir la sécurité de tous et pallier au maximum les pannes.

L’ascensoriste travaille souvent seul, en autonomie, mais il peut être accompagné par un collègue. Il s’occupe de l’équipement de la cage de l’ascenseur et de la cabine après avoir étudié les plans et schémas de ce dernier. Cet ouvrier doit effectuer des tests nécessaires pour la détection des anomalies et le remplacement des pièces endommagées. Un carnet d’entretien lui permet de planifier ses interventions. Il n’y a pas que les différents techniques et connaissances qu’un ascensoriste doit posséder. De plus, le parc d’appareils dont il s’occupe doit être opérationnel en permanence. Il y a aussi le sens du relationnel entre lui et ses clients. Le sens des contacts humains et la capacité d’adaptation à différents types de clientèle sont aussi requis pour le métier d’ascensoriste.

Les détails sur les différentes tâches du professionnel du métier

Le montage est utile pour la mise en place, à la demande du client, des différents matériels dont un ascenseur ou autres ont besoin. C’est le principal travail d’un ascensoriste. Afin de vérifier si tout fonctionne bien, la maintenance, les tests et les réglages des automatismes sont à vérifier. Ces travaux doivent être mentionnés dans le carnet d’entretien (moteurs, dispositifs électriques et de sécurité, câbles électriques et de sustentation.

Ce dernier permet la montée et la descente de l’ascenseur grâce à un contrepoids, comme c’est le cas avec le modèle hydraulique. Il doit aussi s’assurer de la mise en conformité des dispositifs de ce moyen de transport. En effet, l’installation de cet outil de transport est régie par une norme comme la loi du 2 juillet 2003 appelée la loi Urbanisme et Habitat. L’objectif étant la remise aux normes des équipements, mais également de la réalisation d’économies d’énergie grâce à l’installation d’une machinerie moderne.