Découvrez le rituel des juifs lors d’un enterrement

Les funérailles juives doivent suivre un rituel auquel on ne peut déroger. Ce peuple étant très conservateur, les étapes des funérailles juives à Albertville se conforment à la religion et à diverses lois et règlementations. Chaque communauté peut avoir ses propres coutumes et ses propres règles, mais certains concepts sont uniformément pratiqués par les tout courants du judaïsme.

Quelles sont les spécificités des funérailles juives à Albertville ?

Les rituels et les pratiques lors des funérailles juives suivent les croyances selon la religion. Toutefois, quelques coutumes et pratiques traditionnelles peuvent être modifiées par des courants de religion réformés dans le milieu du judaïsme. Les funérailles juives doivent avoir lieu dans 24 heures après le décès de l’être cher. Mais en raison de l’éloignement de certains membres de familles, des exceptions peuvent exister.

L’une de spécificités des funérailles juives est la simplicité pour témoigner une certaine égalité avec l’entourage. Par respect, les pompes funèbres à Albertville ont appris à suivre les mœurs de la famille en deuil. Le respect du corps du défunt mérite une attention particulière. De plus, il faut éviter à tout prix d’offenser la famille du défunt en ignorant les règles et les rituels.

Albertville correspond au département 73. C’est une commune située dans la région de l’Auvergne-Rhône-Savoie. Elle est surnommée Carrefour des Quatre Vallées en raison de sa situation géographique. La ville abrite une dizaine de monuments historiques et un musée. Elle comporte également de nombreux espaces verts et des activités de plein air sont proposées durant l’année.

Les étapes du rituel juif en enterrement

Le « tahara » est la première étape des rituels pendant les funérailles juives à Albertville. Cela consiste au lavage du corps avant de l’habiller d’un linceul funéraire ordinaire. Les « hevra kadisha » ou observateurs accompagnent le défunt durant les obsèques jusqu’à l’enterrement. Les visites des familles ou des proches ne sont pas programmées pendant les funérailles puisque la cérémonie a généralement lieu dans le lieu de culte ou un salon funéraire le lendemain du décès.

Un cercueil en bois ne contenant ni charnière métallique, ni clous, ni vis conserve le défunt. La crémation et l’embaumement sont bannis dans les funérailles juives.

Un vêtement sobre et modeste est également de rigueur durant les funérailles juives à Albertville. La kippa accompagne la veste et la cravate pour les hommes. Les femmes portent des jupes sombres sans révéler quoi que ce soit. La cérémonie a généralement lieu au cimetière et le cercueil ne doit pas passer par la synagogue.

Au début de la cérémonie des funérailles juives à Albertville, le rabbin coupe un ruban noir pour symboliser la séparation de l’être aimé à sa famille et ses proches.

Le rabbin s’occupe du service et à la lecture de l’éloge funèbre. Les prières ou « minyian » seront ensuite récités par 10 hommes juifs. Le cercueil ne doit pas passer par la synagogue.

Arrivée au cimetière, la famille participe à mettre de la terre au cercueil pour symboliser l’acceptation de la séparation avec l’être cher. Généralement, les donations telles que les nourritures casher sont plus appréciées à la place des fleurs.

Le « Shiva » ou période initiale de deuil dure pendant sept jours après les funérailles. Les proches et les voisins choisissent ce moment pour rendre visite à la famille endeuillée.

Pour marquer ce deuil, la famille brûle des bougies commémoratives ou porte le ruban noir coupé. Le rasage est banni pour les hommes et le maquillage pour les femmes. Les relations conjugales sont également délaissées pendant cette période et les miroirs restent recouverts.

Le deuil témoigne du déchirement à la perte de l’être cher et démontre le chagrin dû à la séparation. Il peut durer d’un mois à une année entière.