Zoom sur les différents types de volets

Les volets servent à garantir la sécurité d’une maison, à l’embellir, mais aussi à assurer le confort chez soi. Ils permettent en effet d’éviter un trop-plein de froid, de chaleur et une mauvaise isolation. Pour un logement classique par exemple, les statistiques démontrent une déperdition thermique de l’ordre de 15 % provenant des fenêtres. Ces données ont permis aux techniciens d’étudier la question d’isolation du volet et d’économies d’énergie. Entre le choix d’un volet simple à un volet isolé, cela peut-il influencer notre facture d’électricité ? Explications.

Les volets pliants, volets battants, volet roulant

Les différents types de volets ont chacun leurs avantages et inconvénients.

Les volets pliants se composent de plusieurs battants pliables et repliables tel un accordéon. Ils prennent ainsi très peu de place lors de l’ouverture. Par contre, ils sont difficiles à entretenir et faciles à fracturer. Pour ces raisons, ils sont de moins en moins utilisés.

Les volets battants quant à eux sont les plus courants. Généralement faits en bois, ils comprennent deux panneaux venant se rabattre sur le mur lors de son ouverture. Son style rappelle l’idée propre d’une maison.

Les persiennes, quant à elles, comprennent des lames pour laisser passer l’air et la lumière contrairement aux battants pleins. Par contre, ces derniers offrent une bonne isolation.

Depuis peu, les volets roulants gagnent du terrain en France. Ils sont faits de plusieurs lamelles et d’un caisson placé tout en haut de la fenêtre. Les lamelles entrent et s’enroulent dans le caisson lors de l’ouverture du volet à l’aide de manivelle ou de moteur. Ce dernier type de volet offre une grande performance d’isolation.

Les volets isolants et les matériaux

Mis à part ces exemples de variétés de volets, il est aussi envisageable de les classer en fonction de leurs matériaux de construction. Il y a des volets en bois, en PVC ou en aluminium, tous isolants les uns que les autres. Le bois est apprécié en matière d’esthétique, il est réputé être une matière noble.

Le PVC quant à lui présente un aspect à la fois économique et maniable grâce à sa légèreté. Il est aussi adulé pour sa facilité d’entretien. L’aluminium pour sa part est un excellent matériau résistant aux intempéries. Quels que soient les matériaux utilisés, l’objectif d’un volet isolant est de limiter les intrusions acoustiques et les déperditions de chaleur, surtout en hiver. En effet, un volet étanche permet d’économiser entre 6 à 30 % de chauffage au fioul ou autre en période hivernale et de réduire dans les 6 °C les températures senties dans la maison en période estivale. Cela permet de réduire considérablement la facture d’électricité.

Pour terminer, l’utilisation de double et de triple vitrage complète le besoin d’isolation. Avec un double vitrage en effet, le vide entre les deux vitres est rempli d’un air isolant dit gaz d’argon. Il empêche l’entrée de l’air froid grâce à la première vitre placée à l’extérieur. Ce type de vitrage nécessite évidemment un petit investissement en sus. C’est la raison pour laquelle l’administration accorde un crédit d’impôt de l’ordre de 30 % du montant total des fenêtres isolantes à mettre en place.